Affaire Trayvon Martin : déception, trahison & colère !

Samedi 13 juillet eu l’acquittement de George Zimmerman pour le meurtre de Travyon Martin, un Noir de 17 ans tué en février 2012 en Floride, par George Zimmerman, autoproclamé  justicier de quartier, qui  l’avait pris pour un malfaiteur,  alors qu’il  acheté des bonbons. Le jury, composé de six femmes, a tranché après plus de onze heures de discussions.

Pendant le procès, la question raciale est passée sous silence. Pourquoi ? Parce que George Zimmerman,a un père blanc et une mère péruvienne. Mais même une personne « exotique » peut faire du mal à une autre personne « exotique », est-ce une raison en soi de s’appuyer sur l’origine de la mère pour ne pas évoqué pendant tout le déroulement du procès une possibilité de discrimination raciale ?

Elani Cobb, du New Yorker, place l’histoire de Trayvon Martin dans la continuité des grands crimes raciaux américains : « Que [ce meurtre] ait eu lieu dans un pays qui a élu puis réélu un président noir n’atténue pas le désespoir que ce verdict inspire, cela l’intensifie. Que cela ait pu arriver à un moment où les Noirs américains se trouvent si impliqués en politique nous dit que de tels événements sont une part difficile et persistante de notre réalité ». (source : Le monde)

Effectivement, beaucoup ont mis leur espoir en Barack Obama, président des USA, cependant a réaction de celui-ci est un choc pour la société n’acceptant pas le verdict. Le président américain américain déclare dans un communiqué après l’acquittement de George Zimmerman «Je sais que cette affaire a suscité des passions intenses. Au lendemain du verdict, je sais que ces passions pourraient s’intensifier. Mais nous sommes un Etat de droit, et un jury a parlé». En avril 2012, Mr.Obama a déclaré après la mort de Trayvon Martin: «Si j’avais un fils, il ressemblerait à Trayvon». Est-ce un bel hommage à son fils, Mr.Le président ?

Étrange est, que la police ait laissé libre M. Zimmerman après le meurtre en l’éxonérant de poursuites, concluant immédiatement à la légitime défense. Il faut remettre  la loi de l’Etat de Floride, pour qui la notion de légitime défense est accordée directement. Ici, sans témoin, la voix d’un vivant contre un défunt laisse quasiment l’avantage au meurtrier, c’est sa parole contre sa parole. Avec ses 6 millions de détenteurs d’armes sur 19 millions d’habitants, le port d’arme doit absolument être aussi remis en question ; surtout lorsque l’on entend ce genre de discours par un propriétaire : « Le jeune  tenait quelque chose caché sous son sweat au niveau de la ceinture alors qu’il pleuvait. Comment George aurait-il pu deviner que c’était une canette de thé glacé ? ».

Un mouvement de protestation est déclenché dans plusieurs pays mais est-ce que celui-ci changera le verdict ? Il est rare que l’on revient sur un verdict, et d’autant plus que le président américain semble être d’accord ou du moins ne souhaite pas intervenir face au jugement donné. Les critiques fusent et les enjeux en sont importants pour lui. Influencer la justice afin de revoir le jugement de George Zimmerman peut-être vu comme un soutien envers la communauté noire. Accepter le jugement est perçu comme un abandon envers la communauté noire. Agir comme un Président, agir comme un homme de couleur noire, être un Président Noir.

Ce n’est pas uniquement la communauté noire qui est touchée mais c’est tout le peuple américain qui est très attristé par le verdict du jury. Des manifestations ont notamment eu lieu suivi d’une vague de violence dans certains lieux.

BIENVENUE AU PAYS DES HOMICIDES JUSTIFIABLES !

Repose en paix Trayvon Martin.

Emy Winna

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s