Affaire Dylann Roof, le terroriste de Charleston : Tout a basculé quand la fille qu’il convoitait serait tomber sous le charme d’un Afro-américain !

 Où va le monde ? Bain de sang au sein d’une église, là où la paix et l’amour sont les mots d’ordre ; c’est une haine injustifiée qui vient basculer le quotidien des fidèles de l’Eglise.

Pour revenir aux faits, un jeune homme de 21 ans a ouvert le feu avec un pistolet semi-automatique sur les participants à une soirée de lecture biblique à l’Emanuel African Methodist Episcopal Church, la plus vieille église de la communauté noire de la ville et lieu emblématique pour les droits civiques. Après avoir sagement assisté à la lecture, il s’est levé et a ouvert le feu. Il a déclaré aux policiers qu’il voulait «déclarer une guerre raciale», selon CNN.Le pasteur de la paroisse, Clementa Pinckney, élu démocrate du Sénat local, a été tué, ainsi que deux hommes et six femmes, âgés de 26 à 87 ans. Selon les documents officiels, le tueur présumé a proféré des «propos racistes incendiaires». 

2048x1536-fit_dylan-storm-roof-suspect-tuerie-charleston

Mais comment peut-on avoir de telles idées si jeune ? Et assister à un culte religieux, enseignant l’amour et ne pas se repentir de cette pensée ; mais allez jusqu’au bout ? Beaucoup pensaient que l’arrivée d’Obama serait la fin du racisme. Eh bien non, le racisme persiste…

Différentes raisons sembleraient animées le meurtrier…Non je dirai le TERRORISTE !

Selon un cousin du meurtrier présumé, Dylann Roof aurait basculé après avoir vu la femme qu’il convoitait partir avec un Afro-Américain. No mais je rêve, juste pour une fille ! De la simple et pur, jalousie et convoitise ! Comment une simple déception amoureuse aurait joué un rôle dans la radicalisation d’une tuerie ! Apparemment, la fille qu’il convoitait depuis quelques temps serait tomber sous le charme d’un afro-américain, d’où cette envie de tuer des »noirs » !

SCANDALEUX

Cette histoire me fait penser à l’affaire de Elliot Rodger, quasiment similaire car le meurtrier  avait massacré six personnes en mai 2014 près de Santa Barbara et dans son manifeste avait évoqué une déception amoureuse: «Comment un mec noir, inférieur et laid, peut-il être capable d’avoir une fille blanche et pas moi. Je suis beau et je suis moi-même à moitié blanc. Je descends de l’aristocratie britannique. Il descend des esclaves. Je mérite plus que lui.»

Il aurait tenté de se suicider, mais n’avait plus de balles

Selon le témoignage de Kevin Singleton, le fils d’une victime, Roof a en effet tenté de se tirer une balle à la fin du massacre, mais il n’avait plus de munitions. «Il a pointé l’arme sur sa tête et a actionné la détente, mais cela a fait «click». Son plan n’était en aucun cas de quitter l’église», raconte-t-il au «Los Angeles Times».

La tuerie de Charleston, une ville historique et emblématique de l’histoire violente de l’esclavage aux Etats-Unis, a choqué l’Amérique et provoqué la colère du président Barack Obama.

Le débat sur les haines raciales et sur la législation sur les armes est relancé !

 

Propos recueillis sur 20minutes.fr

 

Emy Winna

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s